Les principales échéances de l’année d’un futur Sup

En tant qu’étudiant en 1ère année de prépa, également appelé la Sup, tu vas devoir faire face à plusieurs échéances clefs. Plus tu y seras préparé(e), plus il sera facile pour toi de planifier tes objectifs de l’année. Voilà pour toi la liste des moments clefs de l’année d’un sup.

Septembre-Novembre 

Tu découvres le monde de la prépa. Le rythme est très différent du lycée, plus soutenu, avec un degré d’exigence bien plus élevé. Tu découvres tes points forts, tes points faibles, ainsi que les nouvelles méthodes de révisions les plus efficaces pour toi. Au début, tes notes ne seront pas forcément excellentes. Mais tu ne dois pas te laisser pour autant déstabilisé(e) et continuer à travailler jusqu’à ce que ce travail paye.

Novembre-Janvier 

Ce moment de l’année est connu pour être un moment de passage à vide : fatigue, doute, perte de motivation, accumulation de retard dans les cours… C’est surtout à ce moment là de l’année que plusieurs personnes abandonnent la prépa … , puis que le mois de janvier coïncide avec le conseil de classe de fin de premier semestre. Période hivernale, il fait nuit que tu partes le matin ou que tu rentres le soir, et tu ne vois jamais le jour. Les températures baissent en même temps que ton temps de sommeil et ton système immunitaire (c’est souvent une période d’épidémie de rhumes dans la classe et de DS que tu feras probablement en ayant 40° de fièvre). 

Il est important de chercher pendant cette période un peu borderline du soutien pour rester motivé(e) jusqu’aux vacances de Noël qui permettent en général de bien souffler. Si tu es en PCSI, MPSI ou PTSI, c’est aussi la période de choix d’orientation pour ta deuxième année (attention, ce choix peut se faire dès la fin du premier semestre dans certaines prépas, tandis qu’il peut se faire à la fin du deuxième semestre dans d’autres prépas).

Février-Avril 

C’est souvent au cours de cette période que tu pourras te remettre de ta déprime hivernale, avec un nouveau souffle de motivation (bonnes appréciations du conseil de classe, progression dans les notes, incitation à travailler plus pour obtenir les passages en deuxième année…). C’est aussi à cette période que ta méthode de travaille est fixe et définitive : tu connais des matières faibles et fortes, et tu sais également mieux t’organiser, planifier tes semaines et moins te laisser déborder par les cours.

Avril-juin

C’est le plus souvent la période des concours blancs, rite initiatique à ce qui t’attendra fin de la Spé. Il est important que tu planifies tes révisions de manière à pouvoir donner le meilleur de toi-même à cet avant-goût de ce qui t’attend l’an prochain.

Juin

Fin de l’année, il est l’heure de savoir si tu passeras en Spé ou non. Pour ne pas te faire surprendre, travaille tout au long de l’année et régulièrement (que ce soit à l’écrit comme à l’oral, en particulier à l’oral, n’hésite pas à participer pour que tes enseignants voient que tu es une personne motivée, ce qui pèsera très lourd dans la balance du passage en Spé). Une fois ton passage en Spé obtenu, à toi les vacances bien méritées !

Si tu es un futur étudiant en prépa, ne t’inquiètes pas mais garde tout de même bien en tête ces échéances !

miracle morning

La miracle morning

Et si je te disais que se lever tous les jours à 5 h 30 du matin améliore sa productivité. Tu penserais

Vous pourriez aussi aimer