Aborder les DS en Classe Préparatoire aux Grandes Écoles (CPGE)

Gratter un DS (= composer un Devoir Surveillé en langage de taupin) est l’évènement hebdomadaire du samedi matin (ou vendredi après-midi) pour tous les élèves en classe préparatoire aux grandes écoles. Ces derniers vous permettront de mesurer votre niveau mais surtout (et c’est le point le plus important), ils vous permettront de voir si vous avez bien assimilé toutes les méthodes qui vous seront enseignées jusqu’au concours. C’est un peu comme une kholle mais tout seul. 

En tant que taupin, vous ne passerez pas un examen au final mais un concours. Vous serez donc classés par rapport aux autres. Les meilleurs auront davantage de choix d’écoles que les moyens ou les moins bons. Cela veut donc dire que la mentalité à avoir en abordant des devoirs surveillés est radicalement différente de celle du lycée : il faut donner le meilleur de soi-même pour être sûr d’assurer les points. Tout cela étant dit, une question vient en tête :

 

Comment aborder correctement les DS en prépa ?

 

Il faut déjà commencer par organiser son travail, ce qu’on a besoin de réviser pour le DS de la semaine. L’idéal est d’analyser les parties sur lesquelles on a plus de mal, sur lesquelles on se sent moins à l’aise pour les travailler davantage. La prochaine étape est naturellement la révision du cours sur les parties qu’on ne connaît pas (les kholles sont faites pour ça normalement). N’hésitez surtout pas à poser des questions à vos profs ou alors à vos copains ! De même si quelqu’un vous demande de l’aide, expliquez-lui le concept ou la méthodologie. C’est la meilleure façon de voir si vous avez compris !

S’attaquer aux exercices de TD est la prochaine étape. Relisez et refaites les exercices, surtout ceux qui sont identifiés comme « classique » (normalement votre prof a dû vous dire lesquels sont catégorisés comme cela). Attention à ne pas buter trop longtemps sur un exo ! Aidez-vous de la correction si vous l’avez et comprenez la. Dans le cas échéant, notez les questions que vous avez et posez-les à votre prof ! Si vous ne comprenez pas la correction revenez sur le cours ! Une très bonne idée est de ficher ses erreurs afin de ne plus les refaire plus tard !

Ensuite, pour approfondir vos révisions, attaquez-vous aux annales ! Ce conseil est surtout destiné aux élèves de Spé qui ont déjà eu un an de prépa dans les pattes. Actuellement, les Sup, vous n’avez pas assez de connaissances (normalement) pour vous attaquer à des sujets de concours. Concentrez-vous surtout sur les TD !

Voilà pour la partie travail/révision. Mais ce n’est pas tout (oui je sais on en demande beaucoup en prépa). Il y a une petite préparation mentale à faire avant. Il est très courant d’avoir des DS qui ne sont pas réalisable dans le temps imparti ! Il ne faut pas se démoraliser. Contrairement au lycée, un 20/20 pourra être attribué à une copie ayant répondu aux 3/4 du sujet. Mais comment cela est-il possible ? Il faut surtout privilégier la qualité à la quantité de travail. Ne tombez pas non plus dans l’extrême : traiter parfaitement ¼ du sujet ne vous donnera pas la totalité des points (sauf cas de sujets extrêmement durs). De plus, vous êtes notés en fonction des autres : si la meilleure copie du lot n’a traité que les ¾ du sujet, vous ne serez pas noté sur 10 en ayant fait que la moitié du devoir. 

En résumé, si vous n’aviez pas l’habitude de beaucoup travailler ou commencer les révisions au dernier moment au lycée pour les DS, il faudra oublier cela en prépa ! 😊 

sport prépa

Pratiquer un sport en prépa

De nombreux étudiants arrêtent complètement le sport en prépa par manque de temps. Mais il est fortement conseillé de garder

relecture

L’art de la relecture

Tant à l’école primaire que secondaire, au lycée, ou dans l’enseignement supérieur, la relecture de nos copies est une étape

Vous pourriez aussi aimer