Astuce : Le carnet des erreurs

Beaucoup de professeurs vous le diront : la clé de la réussite en prépa, c’est apprendre de ses erreurs pour progresser. Il est important de faire de ses erreurs un outil d’apprentissage. Un moyen efficace de progression est le carnet des erreurs. Le principe est d’avoir un carnet par matière pour noter les erreurs à ne pas refaire ou les erreurs récurrentes qui peuvent être évitées facilement. L’intérêt premier de ce carnet, c’est qu’il est personnalisé et peut être relu facilement avant un devoir. Son second intérêt est qu’il vous force à reprendre chaque devoir pour synthétiser les erreurs faites et les éviter à tout jamais ! 

Pour ma part et pour beaucoup de mes camarades de prépa, le carnet d’erreur a été très utile en anglais. J’y ai recensé toutes mes erreurs de grammaire récurrentes avec un rappel bref des règles. Relire le carnet avant chaque devoir aide à se concentrer sur les points qui requièrent particulièrement votre attention.  Exemple : penser au titre pour l’exercice de la synthèse, liste de mots de liaison pour les transitions, attention à l’accord des pluriels… 

Dans les matières scientifiques, vous pouvez également classer vos erreurs : mauvaise méthodologie, erreur de calcul, erreur de compréhension de l’énoncé etc. Vous pourrez ainsi rendre plus visibles vos axes de progression : être plus concentré, apprendre son cours plus en profondeur, faire plus d’exercices… En mathématiques, j’avais ajouté une partie méthodologie à mon carnet d’erreurs pour y noter les méthodes fondamentales (résoudre une équation différentielle, diagonaliser une matrice, prouver une bijection, etc.) Savoir que l’on est au point sur les méthodes aide réellement à se sentir en confiance sur un devoir ! 

Petit témoignage : quand je suis rentrée en prépa, j’avais tendance à me focaliser sur ma note et je ne prenais même pas la peine de rouvrir ma copie, aussi laborieuse soit-elle, pour relire ou retravailler le devoir en question. J’étais déçue d’avoir échoué et j’avais honte de mon travail. J’imaginais que si je travaillais d’autant plus le prochain chapitre, mes notes s’amélioreraient (idée fausse puisque j’accumulais des lacunes devoir après devoir). Je me suis finalement rendue compte que je faisais souvent les mêmes erreurs et j’ai commencé à entretenir ce carnet d’erreurs et de méthodologies. J’ai commencé à progresser en mathématiques lorsque j’ai systématisé cette relecture et analyser mes erreurs avec rigueur. Vous pouvez essayer d’entretenir un carnet par matière ou bien trouver un autre support qui vous plaît davantage (post-it, fiches,…) A vous de jouer ! 

relecture

L’art de la relecture

Tant à l’école primaire que secondaire, au lycée, ou dans l’enseignement supérieur, la relecture de nos copies est une étape

sujet TIPE

Comment trouver son sujet de TIPE ?

Lorsqu’il s’agit de choisir un sujet pour le Travail d’Initiative Personnelle Encadré (TIPE), les étudiants sont souvent confrontés à un

Vous pourriez aussi aimer